• COLLET (Hélène), COLLIN (Jean-Philippe), PIRSON (Stéphane), DURIEUX (Jonathan) et WOODBURY (Michel), Mons/Spiennes : campagne de fouille 2019 du puits d'extraction de silex ST6 à « Petit-Spiennes », dans Chronique de l’archéologie wallonne, n° 28, 2020, p. 66-69.

• ANSIEAU (Cécile) et LEDUC (Christophe), Mons/Mons : enceinte du château comtal, nouvelles investigations archéologiques préalables à la restauration de la tour César et de la tour nord, dans Chronique de l’archéologie wallonne, n° 28, 2020, p. 116-120.

• DUFRASNES (Jean), Saint-Ghislain/Hautrage : occupation gallo-romaine au lieu-dit « Les Prés du Sart », dans Chronique de l’archéologie wallonne, n° 28, 2020, p. 80-81.

• DUFRASNES (Jean), Saint-Ghislain/Villerot : une fibule gallo-romaine émaillée, dans Chronique de l’archéologie wallonne, n° 28, 2020, p. 81-82.

• TILLIER (Claude), Cèdre Témoin : un passé partagé, Colfontaine, Claude Tillier éditeur, 2021, 224 p., 281 ill.


La bibliographie relative au passé de Pâturages n'est pas des plus abondante et on saluera donc la publication de ce beau livre abondamment et superbement illustré. Son titre de prime abord énigmatique renvoie à la Closerie du Vieux Cèdre, espace culturel privé à caractère muséal, aménagé et géré par l'auteur de l'ouvrage et son épouse dans le domaine de l'ancienne brasserie malterie Tillier à Pâturages. L'ouvrage est un livre d'histoire locale mais il n'est pas que cela : on lui reconnaîtra sans peine un caractère plurithématique affirmé. 

Six séquences le composent. Voici d'abord un bref aperçu de l'histoire de la commune. Le lecteur est ensuite convié à une visite du domaine, avec son parc et sa « vedette » incontestée, un splendide Cedrus Libani tricentenaire. Les trois parties suivantes proposent en imbrication une histoire familiale et une bonne tranche d'archéologie industrielle autour de la brasserie malterie qui fut en activité de 1892 à 1950 ; l'amateur de bonnes bière se pourlèchera les babines à la lecture des pages consacrées aux productions de l'établissement, en particulier de la bière noire de fermentation haute baptisée « stout », dont les brasseurs Tillier s'étaient fait une spécialité... Côté familial, souvenirs, correspondance, photographies alimentent au long de quatre générations une riche chronique, dont la pièce maîtresse est un récit de captivité en Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale. Le dernier maillon de la chaîne consiste en une présentation et un bilan des activités de l'espace culturel, à partir de 2003-2004. Au détour de l'une ou l'autre page, le lecteur, averti ou non, croisera les frondaisons de la forêt domaniale de Colfontaine et, à son orée, le célèbre cabaret baptisé « Tour du Lait buré », construit par l'architecte et brasseur Achille Tillier dans les toutes premières années du siècle dernier. Mais, sur un registre moins bucolique et festif, il lira aussi ce que furent pour une famille et une maison boraines les effets des deux grandes guerres qu'a connues ce même siècle. Remarquablement documenté, très soigné dans la présentation de ses sources, le livre mérite de figurer au nombre des monographies « incontournables » pour qui veut se pencher sur l'histoire du Borinage.


L'ouvrage peut être acquis au prix de 48 euros (+ frais d'expédition), auprès de ClaudeTillier, rue Grande, 26, 7340 Pâturages (Colfontaine) – cduvieuxcedre[@]gmail.com http://www.closeriecedre.be/


Jean-Marie Cauchies