Bibliographie

• ANSIEAU (Cécile), Mons, sous le jardin, les ruelles..., dans La lettre du patrimoine [Les nouvelles de l’archéologie], n° 45, janvier- février-mars 2017, p. 11.

 

• BRAGARD (Robert), Récit de guerre. Souvenirs d’un enfant de 7 ans en 1939 [concerne Jemappes], dans Cercle d’histoire et d’archéologie de Morlanwelz. Bulletin trimestriel, 30e année, septembre 2016, p. 56-60 ; décembre 2016, p. 81-83.

 

• MOREEWS (Alain), La grève des mineurs du Borinage (Belgique, 1932-1936). Cinéma et littérature, Paris, L’Harmattan, 2015, 259 pages, 27 €.

En 1932, le Parti communiste français avait lancé un magazine photographique, Regards sur le monde du travail, sur le modèle du Journal illustré des travailleurs de Willy Münzenberg, un collaborateur de Lénine. En 1934, Egon Erwin Kisch, Isaac Babel, Romain Rolland, Henri Barbusse, Maxime Gorki, Charles Vildrac, André Malraux, Eugène Dabit et André Gide faisaient connaître les images prises lors d’un documentaire prolétarien sur les conséquences de la grève générale des mineurs de 1932, enracinée dans une région minière de Belgique : le Borinage.

Cinéastes, écrivains et militants antifascistes se rassemblent alors autour de « l’anachronique lutte des classes » présentées par deux jeunes cinéastes, Joris Ivens et Henri Storck, avec l’aide de Jean Fonteyne.

Exclus des circuits commerciaux de distribution de leur temps, Borinage (1934) d’Henri Storck et Joris Ivens et Autour du Borinage (1933-1936) de Jean Fonteyne, attestent de la volonté des prolétariats et des peuples de ne pas se soumettre à un ordre oppressif, quel qu’il soit.

L'auteur propose cette étude à partir de compilations et d'interprétations d'œuvres cinématographiques et littéraires.

Commémoration

Commémoration de la disparition de Raoul Warocqué : conférence et exposition

 

Cette année, l’UMONS commémore le centenaire de la disparition de Raoul Warocqué (1870-1917). A cette occasion, les bibliothèques organisent une exposition temporaire dans le hall du bâtiment Warocqué du 5 mai 2017 au 20 juin 2017. Elle s’intitule : « De Warocqué aux Wawa, toute une histoire » (plus de détails dans le prochain périodique).

A travers les Fonds anciens et les archives de l’UMONS, l’exposition reviendra sur la création et le développement de « l’Institut de Commerce des Industriels du Hainaut », aujourd’hui « Faculté Warocqué d’économie et de gestion ».

En ouverture de cette exposition, Me Assunta Bianchi (ancienne présidente du Cercle) donnera une conférence sur le thème : « L’Institut Warocqué. Fondation d’un Institut d’enseignement supérieur à Mons (1899) ». Celle-ci aura lieu le jeudi 4 mai prochain à 17h30 à la salle académique de la Faculté Warocqué d’économie et de gestion, place Warocqué. Cette conférence sera suivie du vernissage de l’exposition dans le hall de la Faculté.

À noter que de nombreuses manifestations sont également programmées au Musée de Mariemont dans le cadre des commémorations du centenaire de la disparition de Raoul Warocqué.